A Marseille, un homme présente le pass sanitaire d’Emmanuel Macron à l’hôpital et est interpellé

Rubrique ouverte à tous en lecture seule.
POUR ACCEDER AUX NOMBREUX AUTRES FORUMS IL EST NECESSAIRE DE S'INSCRIRE (fonction M'enregistrer en haut à droite de l'écran).
Avatar de l’utilisateur

Auteur du sujet
Pboulanger Prés.
Administrateur
Administrateur
Messages : 8994
Inscription : 02 févr. 2010 18:41
Localisation : La Chapelle en Serval F-60520
Âge : 65
Genre :
Zodiaque :
Âge : 65
    Windows 10 Firefox

A Marseille, un homme présente le pass sanitaire d’Emmanuel Macron à l’hôpital et est interpellé

Message par Pboulanger Prés. »

Bonjour à tous,

Lu sur https://www.nouvelobs.com/pass-sanitair ... pelle.html
A Marseille, un homme présente le pass sanitaire d’Emmanuel Macron à l’hôpital et est interpellé

 L’homme aurait présenté ce pass « pour rigoler ». Il a été interpellé et a écopé d’une contravention de 4e classe.

Par L'Obs
Publié le 10 octobre 2021 à 17h26  

Une plaisanterie pour une grosse perte de temps. Un jeune homme de 19 ans a présenté le 5 octobre dernier le pass sanitaire d’Emmanuel Macron à l’entrée l’Hôpital Salvator de Marseille, rapporte le site Actu 17, une information confirmée par l’APHM auprès de France 3.

« Il avait rendez-vous pour une consultation », selon l’APHM. A l’entrée, au moment du contrôle du pass sanitaire, c’est celui d’Emmanuel Macron, qui avait fuité sur internet il y a quelques semaines, que le jeune homme a présenté. Une usurpation « pour rigoler » parce qu’il n’avait lui-même pas de pass sanitaire, selon une source proche de l’enquête à Actu 17.

Les agents de sécurité se sont rendu compte de la supercherie et l’ont laissé passé avant d’appeler la police. « Ils ont bien fait, ils ne voulaient pas le refuser et le laisser partir comme cela. Ils ont jugé que cette usurpation était trop grave », selon la communication de l’APHM auprès de France 3.

Une contravention de 4e classe

Le jeune homme a été interpellé puis placé en garde à vue jusqu’en fin de soirée. Il a écopé d’une contravention de 4e classe pour « présentation d’un document sanitaire appartenant à un tiers lors d’un contrôle d’accès à un lieu dans le cadre de la lutte contre la propagation de l’épidémie ».

Le QR code du pass sanitaire d’Emmanuel Macron avait été diffusé sur internet en septembre. Identifiés, les soignants à l’origine de la fuite pourraient être sanctionnés par l’Ordre des médecins, qui a dénoncé une « atteinte grave au secret médical ».

L’utilisation d’un pass sanitaire d’un tiers est passible de 750 euros d’amende et de 135 euros si l’amende est payée dans la journée.


Si vous appréciez notre travail, merci de nous soutenir par un petit don en cliquant sur le bouton ci-après


Je fais un don de soutien à l'Association


Prenez bien soin de vous !
Amicalement,
Image

Revenir à « Informations »