Ces 19 départements où les cas de Covid-19 repartent à la hausse

Rubrique ouverte à tous en lecture seule.
POUR ACCEDER AUX NOMBREUX AUTRES FORUMS IL EST NECESSAIRE DE S'INSCRIRE (fonction M'enregistrer en haut à droite de l'écran).
Avatar de l’utilisateur

Auteur du sujet
Pboulanger Prés.
Administrateur
Administrateur
Messages : 8994
Inscription : 02 févr. 2010 18:41
Localisation : La Chapelle en Serval F-60520
Âge : 65
Genre :
Zodiaque :
Âge : 65
    Windows 10 Firefox

Ces 19 départements où les cas de Covid-19 repartent à la hausse

Message par Pboulanger Prés. »

Bonjour à tous,

Lu sur https://www.nouvelobs.com/coronavirus-d ... ausse.html
Ces 19 départements où les cas de Covid-19 repartent à la hausse

Ces territoires conservent malgré tout un taux d’incidence très bas. Selon les derniers chiffres de Santé publique France, seuls cinq départements dépassent le seuil d’alerte fixé à 50 cas pour 100 000 habitants.

Par M. O.
Publié le 11 octobre 2021 à 12h03

Mis à jour le 11 octobre 2021 à 13h30  

Des territoires vont-ils repasser dans le rouge ? Alors que les enfants de 21 nouveaux départements tombent le masque à l’école ce lundi 11 octobre et qu’une quarantaine de départements ont assoupli les restrictions sanitaires, le nombre de cas recommence à augmenter dans certains départements.

La situation reste toutefois globalement sous contrôle. Selon les derniers chiffres de Santé publique France au niveau national, les chiffres continuent de baisser et se stabilisent à environ 4 000 cas depuis deux jours. Le taux d’incidence s’établit désormais à 43,5 cas pour 100 000 habitants ce lundi 11 octobre, contre 48 il y a une semaine.

Dix-neuf départements en hausse

Selon un décompte de « l’Obs », sur les sept derniers jours, dix-neuf départements ont vu leur nombre de cas de Covid-19 augmenter :
  • Ardèche (+22 %)
  • Ardennes (+61 %)
  • Calvados (+4 %)
  • Corse-du-Sud (+53 %)
  • Creuse (+22 %)
  • Dordogne (+44 %)
  • Finistère (+8 %)
  • Haute-Loire (+37 %)
  • Haute-Marne (+21 %)
  • Haute-Saône (+7 %)
  • Ille-et-Villaine (+2 %)
  • Loir-et-Cher (+18 %)
  • Lozère (+165 %)
  • Martinique (+16 %)
  • Orne (+24 %)
  • Paris (+4 %)
  • Pas-de-Calais (+29 %)
  • Somme (+5 %)
  • Vendée (+9 %)
La plupart de ces départements conservent malgré tout un taux d’incidence inférieur au seuil d’alerte fixé à 50 nouveaux cas pour 100 000 habitants. C’est le cas pour les Adrennes (37), le Calvados (26), la Creuse (22), la Dordogne (36), le Finistère (13), la Haute-Loire (37), la Haute-Marne (34), la Haute-Saône (30), l’Ille-et-Vilaine (44), le Loir-et-Cher (26), l’Orne (26), le Pas-de-Calais (22), la Somme (20) et la Vendée (25).
 
Seuls les départements de l’Ardèche (67), de la Corse-du-Sud (87), de la Lozère (90), de la Martinique (155) et de Paris (74) dépassent actuellement le seuil d’alerte.

 L’augmentation des taux d’incidence dans des départements peu peuplés peut s’expliquer par un unique cluster, qui peut donner l’impression d’une explosion. C’est le cas par exemple en Lozère, où le taux d’incidence a augmenté de 165 % sur les sept derniers jours, mais où le taux d’incidence reste « seulement » à 90 cas pour 100 000 habitants.


Si vous appréciez notre travail, merci de nous soutenir par un petit don en cliquant sur le bouton ci-après


Je fais un don de soutien à l'Association


Prenez bien soin de vous !
Amicalement,
Image

Revenir à « Informations »