Covid-19 : la Haute Autorité de santé cherche à "anticiper ce qui va se passer à la rentrée"

Rubrique ouverte à tous en lecture seule.
POUR ACCEDER AUX NOMBREUX AUTRES FORUMS IL EST NECESSAIRE DE S'INSCRIRE (fonction M'enregistrer en haut à droite de l'écran).
Répondre
Avatar du membre

Auteur du sujet
Pboulanger Prés.
Administrateur
Administrateur
Messages : 10100
Enregistré le : 02 févr. 2010 18:41
12
Localisation  : La Chapelle en Serval F-60520
Genre :
Zodiaque :
Âge : 65
    Windows 10 Firefox

Covid-19 : la Haute Autorité de santé cherche à "anticiper ce qui va se passer à la rentrée"

Message par Pboulanger Prés. »

Bonjour à tous,

Lu sur https://www.francetvinfo.fr/sante/malad ... S-3-[sante]

Covid-19 : la Haute Autorité de santé cherche à "anticiper ce qui va se passer à la rentrée" 

"L'expérience passée nous permet d'anticiper un peu l'automne", déclare sur franceinfo Dominique Le Guludec, présidente du collège de la Haute Autorité de Santé (HAS) qui préconise un rappel vaccinal pour les plus fragiles à l'automne.
 
franceinfo
Radio France

Publié le 25/05/2022 20:28
 
  Image
Un homme reçoit une dose de vaccin contre le Covid-19 au centre médical de l'Espace Sante APHM aux Aygalades, un quartier du nord de Marseille, le 6 janvier 2022. (CLEMENT MAHOUDEAU / AFP)
 
Dans un avis rendu public, la Haute Autorité de Santé (HAS) préconise un rappel de vaccin contre le Covid-19 à l'automne pour les plus de 65 ans et les personnes à risque. "Ce que nous cherchons à faire, c'est anticiper ce qui va se passer à la rentrée", explique sur franceinfo mercredi 25 mai Dominique Le Guludec, présidente du collège de la Haute Autorité de Santé. "Jusqu'à présent, nous avons essuyé les vagues successives de Covid et nous avons réagi à ces vagues. L'expérience passée nous permet d'anticiper un peu l'automne", ajoute-t-elle.
 
Une recommandation qui s'appuie sur les différents scénarios mis sur la table par l'Organisation mondiale de la Santé. "Nous avons retenu celui qui paraît le plus probable, qui est une résurgence périodique du virus", détaille la présidente du collège de la HAS.

Pas d'élargissement à la population générale pour le moment

La HAS préconise pour le moment cette nouvelle dose de rappel uniquement "aux plus de 65 ans et aux personnes immunodéprimées et/ou avec des comorbidités". Pas question, pour le moment, de l'élargir à toute la population. "Nous ne pouvons pas prévoir l'arrivée massive d'un nouveau variant. Par contre à chaque fois, nous avons à faire à des variants qui sont un peu plus contagieux mais qui ne semblent pas plus virulents, qui ne donnent pas plus de formes sévères", souligne sur franceinfo Dominique Le Guludec. "La population française a une immunité collective qui est déjà importante."

Face à la lassitude des Français face au vaccin, la présidente du collège de la HAS reconnaît qu'il faudra mobiliser, "et pourquoi pas coupler ce rappel avec le vaccin contre la grippe", avance-t-elle.



[highlight]Si vous appréciez notre travail, merci de nous soutenir par un petit don en cliquant sur le bouton ci-après[/highlight]


Je fais un don de soutien à l'Association


Prenez bien soin de vous !
Amicalement,
Image
Répondre

Retourner vers « Informations »