Conduite automobile : actualisation de la liste des médicaments à risque de somnolence

Rubrique ouverte à tous en lecture seule.
POUR ACCEDER AUX NOMBREUX AUTRES FORUMS IL EST NECESSAIRE DE S'INSCRIRE (fonction M'enregistrer en haut à droite de l'écran).
Répondre
Avatar du membre

Auteur du sujet
Pboulanger
Administrateur
Administrateur
Messages : 4898
Enregistré le : 02 févr. 2010 18:41
Localisation : La Chapelle en Serval F-60520
    Windows 10 Firefox
Genre :
Zodiaque : Lion
Âge : 61
Contact :
France

Conduite automobile : actualisation de la liste des médicaments à risque de somnolence

Message par Pboulanger » 06 mai 2017 13:12

:hi:

Attention ! 4 des médicaments qui peuvent nous être prescrits ont été rajoutés dans la liste des médicaments à risque de somnolence lors de la mise à jour publiée le 18 mars 2017

Image
Extrait de l'article publié par eurekasanté
je vous invite fortement à le lire dans son intégralité sur leur site http://eurekasante.vidal.fr/actualites/ ... lence.html


Conduite automobile : actualisation de la liste des médicaments à risque de somnolence
Le Journal officiel du 18 mars 2017 publie la liste actualisée des médicaments du système nerveux central nécessitant un pictogramme d'alerte en cas de conduite automobile.
Ces substances actives sont susceptibles d'entraîner une baisse de la vigilance et une somnolence, avec un retentissement important en termes de sécurité routière.
En France, 3,4 % des accidents de circulation mortels sont liés à une prise de médicament.

Cette liste actualisée diffère de la version initiale de 2008 par l'ajout d'une trentaine de nouvelles substances et le relèvement du niveau d'alerte pour une quinzaine de substances déjà présentes. Les benzodiazépines passent ainsi du niveau 2 au niveau 3 d'incompatibilité avec la conduite automobile. Cette classe de médicaments est responsable de la moitié des cas d'accidents mortels liés aux médicaments.

L'ANSM indique qu'une évaluation des autres classes de médicaments est en cours, en particulier les médicaments de la vision.
Deux nouvelles actualisations de la liste des substances dangereuses pour la conduite automobile devraient intervenir d'ici la fin de l'année 2017.

En parallèle de cette mise à jour, une Convention a été signée entre l'Ordre des pharmaciens, la Direction générale de la Santé (DGS) et la délégation interministérielle pour la sécurité routière. Son objectif est de renforcer la sensibilisation des patients aux dangers de conduire avec certains traitements médicamenteux.
Cette Convention se concrétise notamment par une campagne d'information en pharmacie consistant à rappeler lors de la dispensation l'importance de consulter le pictogramme sur les boîtes de médicaments avant de prendre le volant.

Actualisation de la liste des médicaments à risque de somnolence ou de baisse de la vigilance
La liste des médicaments du système nerveux central sur lesquels doit figurer un pictogramme d'alerte en cas de conduite automobile a été réactualisée.

Cette liste, initialement élaborée en 2008, définit les substances susceptibles d'entraîner une baisse de la vigilance ou une somnolence, et les classe en fonction de leur niveau de risque au moyen d'un pictogramme qui comporte (Cf. Figure 1) :
  • une couleur spécifique : jaune, orange et rouge,
  • une indication en toutes lettres du niveau de risque : 1, 2 ou 3,
  • une mise en garde écrite suivie d'un message informatif sur la conduite à tenir lors de l'utilisation du médicament.
Lire la suite de l'article ...
Amicalement,
Image

Répondre

Retourner vers « Informations »