Analyse des épisodes ou le pronostic vital est engagé

Rubrique ouverte à tous en lecture seule.
POUR ACCEDER AUX NOMBREUX AUTRES FORUMS IL EST NECESSAIRE DE S'INSCRIRE (fonction M'enregistrer en haut à droite de l'écran).
Répondre
Avatar de l’utilisateur

Auteur du sujet
ciboulette83
Administrateur
Administrateur
Messages : 2049
Inscription : 26 mai 2014 12:00
Localisation : Toulon (var)
Âge : 49
    Windows 8.1 Firefox
Sexe :
Résidence : France
Zodiaque : Bélier
Âge : 49

Analyse des épisodes ou le pronostic vital est engagé

Message par ciboulette83 » 07 avr. 2015 12:16

:coucou:

De la part de Pierre:

Article vu dans European Journal of Neurology
http://onlinelibrary.wiley.com/doi/10.1 ... avedsearch" onclick="window.open(this.href);return false;

en français après ma modeste traduction :oops:
Myasthenie: Publication Nationale récente d'une analyse des épisodes ou le pronostic vital est engagé

Contexte et objectif
La Myasthénie (MG) peut engager le pronostic vital quand les patients ont une insuffisance respiratoire ou une dysphagie. Cette étude visait à déterminer l'incidence, les caractéristiques démographiques, les facteurs de risque, la réponse au traitement et aboutissements de ces épisodes où le pronostic vital (LTEs) est engagé, dans un échantillon récent de patients MG.

Méthodes
Une analyse rétrospective de patients MG qui ont présenté un LTE entre 2000 et 2013 a été réalisée. Les participants ont été identifiés à partir d'un registre des maladies neuromusculaires en Espagne qui comprend 648 patients atteints de MG (NMD-ES).

Résultats
Soixante-deux (9,56%) patients ont eu un LTE. Trente-deux ont été classés comme classe V selon la Fondation MG d'Amérique, et 30 en classe IVB. Cinquante pour cent étaient déjà diagnostiqué MG et la durée moyenne de la maladie avant le LTE était de 24 mois (3-406). Le facteur d’aggravation le plus fréquent était l'infection (n = 18). Tous les patients ont reçu des immunoglobulines; 11 eu une seconde perfusion et six ont eu des échanges de plasma. Le délai moyen de retrait du tube d'alimentation a été de 13 jours (1-434). Le délai moyen de sevrage de la ventilation a été de 12 jours (3-176), et il était plus courte dans les cas où la maladie s’est déclarée tardivement (≥50 ans) (P = 0,019). Le LTE est amélioré dans un délai <2 semaines dans 55,8% des cas, mais n'a commencé à s’améliorer qu’après un mois dans 20% des patients. Quatre patients sont décédés. Pas d'autres facteurs ont influé sur la mortalité ou la durée des LTE.

Conclusions
Le pourcentage de patients MG qui présente un LTE était faible, en particulier parmi ceux précédemment diagnostiquée et traitée pour la maladie. Le pourcentage significatif d’épisode ou le pronostic vital est engagé et qui résistent aux traitements indique que les approches de traitement plus efficaces sont nécessaires pour cette population vulnérable.
et le texte original en anglais:
Myasthenia gravis: descriptive analysis of life-threatening events in a recent nationwide registry

Background and purpose
Myasthenia gravis (MG) may become life-threatening if patients have respiratory insufficiency or dysphagia. This study aimed to determine the incidence, demographic characteristics, risk factors, response to treatment and outcome of these life-threatening events (LTEs) in a recent, population-based sample of MG patients.

Methods
A retrospective analysis of MG patients who presented with an LTE between 2000 and 2013 was performed. Participants were identified from a neuromuscular diseases registry in Spain that includes 648 patients with MG (NMD-ES).

Results
Sixty-two (9.56%) patients had an LTE. Thirty-two were classified as class V according to the MG Foundation of America, and 30 as class IVB. Fifty per cent were previously diagnosed with MG and median duration of the disease before the LTE was 24 months (3–406). The most common related factor was infection (n = 18). All patients received intravenous human immunoglobulin; 11 had a second infusion and six had plasma exchange. Median time to feeding tube removal was 13 days (1–434). Median time to weaning from ventilation was 12 days (3–176), and it was significantly shorter in late onset MG (≥50 years) (P = 0.019). LTEs improved <2 weeks in 55.8% but did not improve until after 1 month in 20% of patients. Four patients died. No other factors influenced mortality or duration of LTEs.

Conclusions
The percentage of LTEs in MG patients was low, particularly amongst those previously diagnosed and treated for the disease. The significant percentage of treatment-resistant LTEs indicates that more effective treatment approaches are needed for this vulnerable sub-population.
Mes messages sont dictés à l'aide d'un logiciel de reconnaissance vocale.
Je m'excuse auprès de vous tous pour les erreurs qui peuvent parfois s'y glisser, et qui peuvent rendre la compréhension de ceci plus difficile.

Répondre

Revenir vers « Informations »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 0 invité