Évolution de la myasthénie après thymectomie : étude de série

Rubrique ouverte à tous en lecture seule.
POUR ACCEDER AUX NOMBREUX AUTRES FORUMS IL EST NECESSAIRE DE S'INSCRIRE (fonction M'enregistrer en haut à droite de l'écran).
Répondre
Avatar du membre

Auteur du sujet
Pboulanger
Administrateur
Administrateur
Messages : 4788
Enregistré le : 02 févr. 2010 18:41
Localisation : La Chapelle en Serval F-60520
    Windows 10 Firefox
Genre :
Zodiaque : Lion
Âge : 61
Contact :
France

Évolution de la myasthénie après thymectomie : étude de série

Message par Pboulanger » 13 avr. 2017 11:42

:hi:

Lu sur http://www.lissa.fr/fr/rep/articles/EL_ ... 8717301388

Évolution de la myasthénie après thymectomie : étude de série
Auteurs : Ferdous B, Aissata C1, Mouallif H1, Mohamed R1, Moutawakil B1, Otmani H1, Slassi I1
Affiliations : 1Service de neurologie, CHU Ibn Rochd Casa, Casablanca, Maroc
Détails : 2017 March; 173 S77-S77Revue : Revue neurologique



Résumé
  • Introduction
    La thymectomie est classiquement considérée comme un traitement efficace pour une amélioration voire une rémission de la myasthénie. Toutefois, les facteurs liés à cette efficacité ne sont pas clairement identifiés.
  • Objectifs
    Décrire le profil et déterminer les facteurs prédictifs d’une bonne réponse à la thymectomie dans une série de patients myasthéniques.
  • Patients et méthodes
    Étude rétrospective comparative des caractéristiques cliniques et évolutives des malades myasthéniques opérés (thymectomie) et non opérées, suivis dans un service de neurologie tertiaire entre 2008 et 2015.
  • Résultats
    Parmi 83 patients 46 (55 %) ont été thymectomisés, l’âge moyen est de 33 ans avec prédominance féminine (64 %) dans les deux groupes. Le délai moyen de la chirurgie est de deux ans. Soixante-deux pour cent des patients avaient une hyperplasie thymique et 32 % un thymome. Dans le groupe opéré, une amélioration clinique plus importante était noté comme en témoigne la nette diminution des poussées et crises, la moindre dose de corticothérapie et le moindre recours aux immunosuppresseurs.
  • Discussion
    Notre série apporte un argument de l’efficacité de thymectomie chez les patients ayant une myasthénie généralisée avec une positivité des anticorps anti-récepteurs à l’acétylcholine. Cette amélioration retrouvait pour tous les types histologiques mais elle était plus nette en cas d’hyperplasie thymique, si l’âge est jeune, et si elle était effectuée tôt, ce qui concorde avec les données des études antérieures.
  • Conclusion
    Nos résultats positifs sont appuyés par une étude randomisée multicentrique récente qui a permis d’apporter une preuve claire de l’efficacité de la thymectomie comme traitement de fond de la myasthénie.
Amicalement,
Image

Répondre

Retourner vers « Informations »