Qu’est-ce que la médecine centrée sur le patient ?

Rubrique ouverte à tous en lecture seule.
POUR ACCEDER AUX NOMBREUX AUTRES FORUMS IL EST NECESSAIRE DE S'INSCRIRE (fonction M'enregistrer en haut à droite de l'écran).
Répondre
Avatar du membre

Auteur du sujet
Pboulanger
Administrateur
Administrateur
Messages : 4898
Enregistré le : 02 févr. 2010 18:41
Localisation : La Chapelle en Serval F-60520
    Windows 10 Firefox
Genre :
Zodiaque : Lion
Âge : 61
Contact :
France

Qu’est-ce que la médecine centrée sur le patient ?

Message par Pboulanger » 03 oct. 2017 09:15

:hi:

:arrow: Lu sur :http://www.jim.fr/medecin/jimplus/posts ... plus.phtml



Qu’est-ce que la médecine centrée sur le patient ?
Paris, le samedi 30 septembre 2017 – C’est un leitmotiv que l’on a beaucoup entendu ces dernières années : il est désormais recommandé de promouvoir une « médecine centrée sur le patient ». Mais au-delà des formules, on peut se demander ce que ce terme recouvre réellement. C’est le travail qu’a tenté de réaliser le médecin suisse Jean-Gabriel Jeannot sur son blog La santé (autrement) hébergé par le journal Le Temps. A travers trois posts récents, il explore cette notion, en s’y montrant ouvertement favorable, mais en tentant également de mettre en évidence certains éléments méconnus.
Des évolutions historiques

D’abord, même si le sujet a trouvé un écho formidable ces dernières années, promouvoir une médecine « centrée sur le patient » n’est pas un concept nouveau mais répond à différentes impulsions qui ont pris de l’ampleur au cours des dernières décennies. Reprenant une analyse parue dans la revue Anthropologie et Santé, il rappelle que la « médecine centrée sur le patient » apparaît tout d’abord être la « conséquence d’un changement de statut du patient qui est progressivement, au cours du 20ème siècle, placé au "centre du système de soins" ». Cette évolution a participé à la « remise en cause de la toute-puissance de la médecine », qui s’appuie d’une part sur un rejet du paternalisme médical mais aussi sur une « crise de confiance envers la biomédecine, illustrée par des scandales comme celui du sang contaminé ». Enfin, Jean-Gabriel Jeannot évoque le rôle joué par « le renforcement de valeurs propres à l’individualisme contemporain ». Ainsi, la volonté de promouvoir une médecine plus centrée sur le patient s’ancre dans une longue histoire et résulte de différents mouvements sociologiques, même si probablement, estime Jean-Gabriel Jeannot, internet a contribué à « accélérer » ce mouvement.

Médecine centrée sur l’infirmière, la technologie et autres entités…


Outre ce rappel historique, Jean-Gabriel Jeannot tente d’apporter une définition de la « médecine centrée sur le patient »
.../...

Suite de l'article à lire ICI



Amicalement,
Image

Répondre

Retourner vers « Informations »