L'automédication et ses risques !

Rubrique ouverte à tous en lecture seule.
POUR ACCEDER AUX NOMBREUX AUTRES FORUMS IL EST NECESSAIRE DE S'INSCRIRE (fonction M'enregistrer en haut à droite de l'écran).
Répondre
Avatar du membre

Auteur du sujet
Pboulanger
Administrateur
Administrateur
Messages : 4841
Enregistré le : 02 févr. 2010 18:41
Localisation : La Chapelle en Serval F-60520
    Windows 8.1 Firefox
Genre :
Zodiaque : Lion
Âge : 61
Contact :
France

L'automédication et ses risques !

Message par Pboulanger » 26 janv. 2012 09:26

Bonjour

Lu sur le site http://www.smeno.com/etudiants/665_sant" onclick="window.open(this.href);return false; ... anger.html cette excellente mise en garde !


"Selon l'enquête Afipa – Sofres 2001, à la question : « Vous-même, vous soignez-vous sans aller voir le médecin pour des problèmes bénins de type rhume, maux de tête, constipation, arrêt du tabac ? », les 954 individus interrogés répondent :

  • souvent pour 24% d’entre eux
  • de temps en temps : 28%
  • rarement : 28%
  • jamais : 20%
En tout, ce sont donc 80% des individus interrogés qui déclarent donc avoir recours à l’automédication, plus ou moins fréquemment.

Qui n'a en effet jamais repris un sirop que l'on nous avait prescrit pour une toux il y a trois mois ? Qui n'a pas pris les médicaments de sa mère ou de sa sœur pour tel ou tel mal ? "Le premier intérêt concerne la santé publique. Grâce à l'automédication, le patient est davantage responsabilisé dans sa manière de se soigner", explique Eric Maillard, président de l'AFIPA (Association Française de l'Industrie Pharmaceutique pour une Automédication responsable).

Second avantage et non le moindre pour les partisans de cette pratique : le désencombrement de notre système de soins et les économies de consultations ainsi réalisées par l'Assurance Maladie. "En Fance, (...) nous n'avons pas une éducation qui prône sa propre prise en charge lorsque nous sommes confrontés à un problème de santé". L'automédication consiste également à se rendre chez le pharmacien afin d'acheter un médicament après avoir vu sa publicité à la télévision ou dans la presse : une attitude qui peut pousser à une consommation excessive et inapproprié.
Dangers de cette pratique

Mais l'automédication présente plusieurs dangers et peut entraîner d'autres graves conséquences telles que :
  • Retard de diagnostic
  • Méconnaissance des effets secondaires
  • Méconnaissance de la composition du médicament
  • Erreur de posologie
  • Non respect des dates de péremption
  • Toxicité méconnue
  • Aggravation d'un état au départ peu grave
  • Non prise en compte d'allergies
  • Danger de cumuler plusieurs médicaments incompatibles
  • etc."
[/i][/b]
C'est d'autant plus vrai pour nous les myasthéniques qui sommes sensibles à certaines molécules présentes dans ces produits.

Le meilleur exemple est la Lidocaïne dans les pastilles pour la toux ou bien la Chlorphénamine dans "Humex rhume nuit" ou "Rhinofébral" ou encore la Diphénidramine dans "Actifed" ou "Nautamine".


[clignote]Pensez toujours à présenter la liste des substances interdites ou déconseillées à votre pharmacien ![/clignote]
Amicalement,
Image

Répondre

Retourner vers « Informations »