[CH] Dossier électronique du patient

Rubrique ouverte à tous en lecture seule.
POUR ACCEDER AUX NOMBREUX AUTRES FORUMS IL EST NECESSAIRE DE S'INSCRIRE (fonction M'enregistrer en haut à droite de l'écran).
Répondre
Avatar de l’utilisateur

Auteur du sujet
Pboulanger
Administrateur
Administrateur
Messages : 4646
Inscription : 02 févr. 2010 18:41
Localisation : La Chapelle en Serval F-60520
    Windows 8.1 Firefox
Sexe :
Résidence : France
Zodiaque : Lion
Contact :

[CH] Dossier électronique du patient

Message par Pboulanger » 30 mai 2013 09:09

:hi:

Lu sur le site du conseil fédéral suisse http://www.news.admin.ch/message/index. ... g-id=49029" onclick="window.open(this.href);return false;
Le dossier électronique du patient permettra d'améliorer la qualité et la sécurité des traitements médicaux
Berne, 29.05.2013 - Un projet de loi prévoit que tout un chacun en Suisse puisse mettre ses données médicales à disposition des professionnels de la santé par le biais d'un dossier électronique. Ces données seront accessibles à tout moment et en tout lieu. Les patients bénéficieront ainsi de soins de meilleure qualité, plus sûrs et plus efficaces. Aujourd'hui, le Conseil fédéral a approuvé et soumis ce projet de loi au Parlement.

Dans le cadre de sa stratégie « Santé 2020 », le Conseil fédéral entend renforcer la qualité des soins. La promotion de la cybersanté (eHealth) et, en particulier, du dossier électronique du patient constitue un élément-clé pour atteindre cet objectif.

La nouvelle loi fédérale sur le dossier électronique du patient (LDElP) règle les conditions de traitement des données médicales enregistrées électroniquement. Grâce à cet outil en ligne, les personnes impliquées dans un traitement auront accès à ces informations à tout moment et en tout lieu. A noter que seuls les professionnels de la santé auxquels les patients ont attribué un droit d'accès seront habilités à consulter ces données. De leur côté, les patients pourront aussi accéder à leur dossier.

Personne ne sera contraint à disposer d'un dossier électronique. Chaque patient pourra se prononcer librement sur la question. De même, les professionnels de la santé travaillant dans le domaine ambulatoire décideront de leur propre chef s’ils veulent proposer un dossier électronique à leurs patients.

Pour assurer la sécurité dans la saisie, le regroupement et le traitement des données, il faut que les patients et les professionnels de la santé soient identifiables sans aucune équivoque. La loi prévoit donc d'instaurer un numéro d'identification spécifique à chaque patient. Pour ce qui est du traitement des données, elle fixe des exigences techniques et organisationnelles minimales à l’ensemble des participants au système en les soumettant à une obligation de certification.

Pour favoriser la mise en place et l'essor du dossier électronique du patient, la Confédération soutiendra la constitution et la certification des communautés en allouant 30 millions de francs sous forme d'aides financières durant trois ans. Les communautés consistent en des regroupements de cabinets médicaux, de pharmacies, d'hôpitaux ou d'organisations de soins et d'aide à domicile. Ces aides seront octroyées moyennant une participation financière des cantons de même ampleur.

Les coûts découlant, pour les professionnels de la santé et leurs institutions, de l’adaptation des systèmes d’information au sein de leur cabinet ou de leur clinique ne seront pas couverts par les aides financières de la Confédération. Le projet soumis au Parlement prévoit que les tarifs des professionnels de la santé travaillant dans le domaine ambulatoire soient revus afin d'inciter le plus grand nombre possible de fournisseurs de prestations à s’affilier à une communauté. Cette adaptation incombe aux partenaires tarifaires.
Amicalement,
Image

Répondre

Revenir vers « Informations »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 0 invité