[BE]Entretien d’accompagnement de Nouvelle Medication

Rubrique ouverte à tous en lecture seule.
POUR ACCEDER AUX NOMBREUX AUTRES FORUMS IL EST NECESSAIRE DE S'INSCRIRE (fonction M'enregistrer en haut à droite de l'écran).
Répondre
Avatar du membre

Auteur du sujet
Pboulanger
Administrateur
Administrateur
Messages : 4716
Enregistré le : 02 févr. 2010 18:41
Localisation : La Chapelle en Serval F-60520
    Windows 8.1 Firefox
Genre :
Zodiaque : Lion
Âge : 61
Contact :
France

[BE]Entretien d’accompagnement de Nouvelle Medication

Message par Pboulanger » 25 nov. 2013 23:34

Bonjour,

Lu sur Centre Belge d'Information Pharmacothérapeutique (C.B.I.P.) http://www.cbip.be/nieuws/index.cfm?welk=603" onclick="window.open(this.href);return false;
Entretien d’accompagnement de Nouvelle Médication”: un service remboursable offert par les pharmaciens à partir du 1er octobre 2013

A partir du 1er octobre 2013, les pharmaciens pourront pour la première fois proposer des entretiens d’accompagnement aux patients atteints d’une maladie chronique.

Dans un premier temps, l’ « Entretien d’accompagnement de Nouvelle Médication » est réservé aux patients asthmatiques qui sont traités pour la première fois par un corticostéroïde inhalé (p.ex. au moyen d’un aérosol doseur). Pour la première fois en Belgique, les pharmaciens vont percevoir des honoraires non liés à la délivrance d’un médicament, mais aux soins pharmaceutiques pour le patient.

Le choix de l’asthme ne s’est pas fait par hasard. Comme dans de nombreuses pathologies chroniques, l’observance du traitement en cas d’asthme est souvent problématique. De plus, les effets favorables des corticostéroïdes inhalés ne se font généralement ressentir qu’après une à deux semaines, de sorte que le patient interrompt parfois précocement le traitement d’entretien. Une mauvaise technique d’inhalation peut également être responsable d’un effet sous-optimal du médicament. Un accompagnement personnalisé est nécessaire pour apprendre la technique d’inhalation, et une réévaluation régulière est souhaitable, certainement chez les personnes âgées et les enfants. Le médecin et le pharmacien doivent attirer l’attention du patient sur l’importance d’un usage correct et d’une bonne observance du traitement. Le pharmacien est bien placé pour accompagner le patient dans cette démarche. L’ « Entretien d’accompagnement de Nouvelle Médication » peut aussi être à l’origine de concertations médico-pharmaceutiques: bien que le pharmacien ne soit pas formellement obligé d’informer le médecin, il est souhaitable qu’il informe aussi le médecin de problèmes éventuels et qu’il lui renvoie le patient si nécessaire.

En pratique

L’ « Entretien d’accompagnement de Nouvelle Médication » peut être prescrit par le médecin (p.ex. en mentionnant « ENM » sur la prescription), ou peut être proposé par le pharmacien ou par le patient lui-même. Le patient doit marquer son accord par écrit. Le service comporte deux entretiens d’accompagnement remboursables sur rendez-vous dans la même pharmacie : un premier entretien d’information dès que possible après le début du traitement et un deuxième entretien de suivi, de préférence après 3 à 6 semaines. L’entretien se déroule suivant un protocole. Le pharmacien rédige pour chaque entretien d’accompagnement un compte-rendu en deux exemplaires. Un exemplaire est remis au patient, l’autre est conservé dans le dossier pharmaceutique. Le pharmacien y indique, le cas échéant, s’il conseille au patient de consulter un médecin et pour quelle raison.

L’entretien ENM est gratuit pour le patient; le pharmacien perçoit de l’INAMI un honoraire de 20 euros.

Contenu détaillé du protocole ENM

Premier entretien d’information

Le pharmacien rassemble l’historique du traitement antiasthmatique ainsi que d’autres informations sur le patient en rapport avec la maladie.
Un Test de Contrôle de l’Asthme (TCA) est effectué pour évaluer le degré du contrôle de l’asthme. Ce test repose sur un questionnaire de 5 questions permettant de calculer avec le patient quel est le degré de contrôle de l’asthme (voir http://www.asthmacontroltest.com/countr ... /intro.asp" onclick="window.open(this.href);return false;)
Des informations adaptées à chaque patient sont données en ce qui concerne le mécanisme d’action du médicament, sa place dans la prise en charge thérapeutique et son usage correct. Les mesures à prendre en cas d’oubli d’une dose ou en cas de crise sont discutées.
La technique d’inhalation et l’entretien de l’appareil sont expliqués et entraînés.
L’importance de l’observance du traitement est soulignée.
L’attention est attirée sur les symptômes d’alarme qui nécessitent de consulter le médecin.

Entretien de suivi

Les points importants relevés lors du premier entretien sont discutés.
Un second TCA est effectué et le résultat est comparé à celui du premier entretien.
Un test validé évaluant l’observance du traitement (Medication Adherence Report Scale, MARS) est effectué. En cas de mauvaise observance du traitement, les causes sont identifiées et des solutions possibles sont discutées.
L’usage correct du médicament est rappelé et la technique d’inhalation du patient est évaluée.
Les effets indésirables potentiels sont recherchés.
Les mesures non médicamenteuses sont discutées.
L’attention est attirée sur des symptômes d’alarme qui nécessitent de consulter le médecin.
Amicalement,
Image

Répondre

Retourner vers « Informations »