[BE] Allocations pour personnes handicapées, du nouveau ...

Rubrique ouverte à tous en lecture seule.
POUR ACCEDER AUX NOMBREUX AUTRES FORUMS IL EST NECESSAIRE DE S'INSCRIRE (fonction M'enregistrer en haut à droite de l'écran).
Répondre
Avatar de l’utilisateur

Auteur du sujet
Pboulanger
Administrateur
Administrateur
Messages : 4563
Inscription : 02 févr. 2010 18:41
Localisation : La Chapelle en Serval F-60520
    Windows 8.1 Firefox
Sexe :
Résidence : France
Zodiaque : Lion
Âge : 60
Contact :

[BE] Allocations pour personnes handicapées, du nouveau ...

Message par Pboulanger » 27 avr. 2014 09:05

:hi:

Lu sur le site de l'ABMM http://www.telethon.be/Allocations-pour ... _a232.html" onclick="window.open(this.href);return false;
Allocations pour personnes handicapées, du nouveau ...
Communiqué de presse de Mme ONKELINX et M. COURARD

Allocations pour personnes handicapées : 3,9 millions pour mettre fin à une incohérence vieille de plus de 10 ans et supprimer un piège à l’emploi !

C’est à une inégalité de traitement vieille de 10 ans que le Conseil des Ministres vient de mettre fin, à l’initiative de la Ministre des Affaires sociales et de la Santé publique, Laurette ONKELINX, et de Philippe COURARD, Secrétaire d’Etat aux Personnes handicapées.

Grâce à un budget de 3,9 millions d’euros dégagé dans le cadre du contrôle budgétaire, et à un arrêté royal adopté ce vendredi par le Conseil des Ministres, les personnes handicapées bénéficiant d’une allocation sociale [1] pourront désormais prétendre à une même allocation d’intégration et ce, quelle que soit la nature de ce revenu de remplacement.
L’allocation d’intégration (AI) a été prévue pour compenser les coûts supplémentaires auxquels une personne handicapée doit faire face en raison de son handicap.

Jusqu’à présent, le montant de l’AI dépendait de la catégorie de reconnaissance médicale de la personne handicapée, ainsi que de la nature de ses revenus. Quand une personne handicapée sans ressource bénéficiait d’une allocation de remplacement de revenus (ARR), elle touchait le montant d’une AI complète. Quand, après avoir travaillé un certain temps, cette même personne se retrouvait au chômage ou en invalidité, elle voyait son allocation d’intégration diminuer, parfois drastiquement, alors que son handicap n’a pas changé. Cette situation faisait que la personne handicapée n’était pas encouragée à rejoindre le marché du travail.

Demain, grâce à la correction opérée par le Gouvernement, les personnes handicapées qui travailleront ne seront plus pénalisées si elles perdent leur emploi.

Laurette ONKELINX : « Il est important que nous puissions soutenir ces personnes pour faire face aux coûts supplémentaires qu’engendre leur handicap. Je suis convaincue que cette mesure ôtera aux personnes handicapées cette réticence, pour des motifs financiers, de rejoindre le marché du travail. Elle aura donc un impact social très important et essentiel pour ces personnes qui pourront ainsi se réintégrer dans la vie active. »

Philippe COURARD : « Je suis très heureux de pouvoir mettre fin à une inégalité de traitement, doublée d’un piège à l’emploi pour les personnes en situation de handicap. Cette situation était dénoncée depuis près de 10 ans par le secteur du handicap. C’est une des premières avancées qui va dans le sens de la réforme globale du régime des allocations pour les personnes handicapées à laquelle j’ai travaillé tout au long de cette législature. La note d’orientation approuvée par le Conseil des Ministres en décembre dernier propose un régime de protection sociale juste et équitable pour les personnes handicapées, mais aussi d'incitation à participer à la vie sociale et économique. »

[1] Allocation de remplacement de revenus dans le cadre du régime des allocations pour personnes handicapées (ARR), indemnités de chômage, d’invalidité, pension…
Amicalement,
Image

Répondre

Revenir vers « Informations »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 0 invité