Catherine, Maëlle et la Bête

Rubrique ouverte à tous en lecture seule.
POUR ACCEDER AUX NOMBREUX AUTRES FORUMS IL EST NECESSAIRE DE S'INSCRIRE (fonction M'enregistrer en haut à droite de l'écran).
Répondre
Avatar du membre

Auteur du sujet
Pboulanger
Administrateur
Administrateur
Messages : 4841
Enregistré le : 02 févr. 2010 18:41
Localisation : La Chapelle en Serval F-60520
    Windows 8.1 Firefox
Genre :
Zodiaque : Lion
Âge : 61
Contact :
France

Catherine, Maëlle et la Bête

Message par Pboulanger » 24 mars 2015 18:36

:hi:
Lu sur La presse.ca http://www.lapresse.ca/debats/chronique ... a-bete.php" onclick="window.open(this.href);return false; ce récit poignant
Vous avez peut-être vu Catherine, Olivier et leur fille Maëlle en une de La Presse, il y a un mois. Maëlle, 12 ans, atteinte de myasthénie grave, était alors en attente d'une importante intervention chirurgicale au Centre hospitalier universitaire Sainte-Justine. Et sa famille venait d'apprendre dans un corridor que, par manque de personnel aux soins intensifs, cette opération qui représentait l'espoir pour elle devait une fois de plus être reportée. Désolé, il faudra remettre l'espoir à plus tard...

«Inhumain.» C'est le mot employé par Catherine Kozminski, indignée, pour qualifier la situation que sa famille a vécue. Dans les médias, malgré l'épuisement, malgré l'inquiétude, malgré son envie de fondre en larmes, elle a mis son masque de «super mère» pour donner un visage à ces drames quotidiens que le personnel soignant, les patients et leurs proches connaissent trop bien.

Maëlle a finalement subi son opération le 6 mars dernier. Il s'agissait d'une thymectomie, soit l'ablation du thymus, pour calmer son système immunitaire. Tout s'est bien passé. Catherine n'a que des bons mots pour l'équipe de chirurgie du CHU Sainte-Justine et le personnel soignant.

Maëlle a pu retourner à l'école lundi dernier. Fébrile, mais heureuse. Et forte d'un nouvel espoir auquel ses parents ont trinqué.

Pour Catherine, l'histoire ne s'arrête pas là. Ce n'est pas parce que Maëlle a finalement subi l'opération tant attendue qu'elle va s'asseoir dans un coin et se taire. Elle prenait à cœur ce combat depuis longtemps, bien avant la tourmente du mois dernier.
Ironie du sort, c'est cette semaine qu'elle publie un livre intitulé Soutenir et accompagner l'enfant malade - Maëlle et la Bête, sur lequel elle travaille depuis cinq ans. Un livre écrit en collaboration avec le Dr Sylvain Palardy et le Dr Élie Haddad dans lequel elle milite pour l'humanisation des soins de santé. Une question qui, on l'aura compris, n'a absolument rien de théorique pour elle.

... Lire la suite ...
Amicalement,
Image

Répondre

Retourner vers « Informations »