MGA: Corticothérapie longue => pas de meilleurs résultats

Rubrique ouverte à tous en lecture seule.
POUR ACCEDER AUX NOMBREUX AUTRES FORUMS IL EST NECESSAIRE DE S'INSCRIRE (fonction M'enregistrer en haut à droite de l'écran).
Répondre
Avatar du membre

Auteur du sujet
Pboulanger
Administrateur
Administrateur
Messages : 4833
Enregistré le : 02 févr. 2010 18:41
Localisation : La Chapelle en Serval F-60520
    Windows 8.1 Firefox
Genre :
Zodiaque : Lion
Âge : 61
Contact :
France

MGA: Corticothérapie longue => pas de meilleurs résultats

Message par Pboulanger » 29 mai 2015 09:46

:hi:

Lu sur orphanet http://www.orpha.net/actor/Orphanews/20 ... html#51237" onclick="window.open(this.href);return false;

Myasthénie auto-immune : une dose plus élevée et un traitement plus long par prednisolone n’assure pas de meilleurs résultats
Publication en Anglais parue dans Muscle & Nerve ; 51(5):692-6 ; Mai 2015 http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/2515 ... t=Abstract" onclick="window.open(this.href);return false;
Abstract
  • INTRODUCTION :
    The aim of this study was to elucidate the effectiveness of oral prednisolone (PSL) according to dosing regimen in 472 patients with myasthenia gravis (MG).
  • METHODS :
    We compared the clinical characteristics and PSL treatment between 226 patients who achieved minimal manifestations (MM) or better and 246 patients who remained improved or worsened, according to the MG Foundation of America postintervention status.
  • RESULTS :
    Achievement of MM or better at peak PSL dose (odds ratio 12.25, P < 0.0001) and combined use of plasma exchange/plasmapheresis (PE/PP) and/or intravenous immunoglobulin (IVIg) (odds ratio 1.92, P = 0.04) were associated positively, and total PSL dose during the past year (odds ratio 0.17, P = 0.03) was associated negatively with present MM or better status.
  • CONCLUSIONS :
    Higher PSL dose and longer PSL treatment do not ensure better outcome. In the absence of a good response, the PSL dose should be decreased by combining with modalities such as PE/PP or IVIg.
    Muscle Nerve 51:692-696, 2015.
et notre modeste traduction : (n'hésitez pas à nous corriger si besoin en nous adressant un petit mail à l'adresse de l'association association.amis@laposte.net )
Résumé
  • INTRODUCTION :
    Le but de cette étude était d'élucider l'efficacité de la prednisolone orale (PSL) selon la posologie chez 472 patients atteints de myasthénie grave (MG).
  • MÉTHODES :
    Nous avons comparé le traitement des caractéristiques cliniques et PSL entre 226 patients ayant obtenu des réactions minimes (MM) ou des améliorations et 246 patients qui sont restés améliorés ou aggravés (pas d'effets notoires *), selon le classement de la Fondation MG d'Amérique (MGA statut post-intervention).
    * Notre interprétation des termes "remained improved or worsened"
  • RÉSULTATS :
    La constatation de réactions minimes (MM) ou d'amélioration à la dose maximale de PSL (odds ratio * 12.25, P <0,0001) et l'utilisation combinée de plasma échange / plasmaphérèse (PE / PP) et / ou d'immunoglobulines en intraveineuse (IgIV) (odds ratio *1,92, P = 0,04) étaient associés positivement, et la dose de PSL totale au cours de l'année écoulée (odds ratio 0,17, P = 0,03)a été associée négativement avec de réactions minimes (MM) ou la présence d'un meilleur état.
    Il s'agit d'un outil statistique que l'on peut également appeler risque relatif rapproché utilisé en épidémiologie http://fr.wikipedia.org/wiki/Odds_ratio" onclick="window.open(this.href);return false;
  • CONCLUSIONS :
    Une dose supérieure de PSL et un traitement plus long avec PSL ne garantissent pas de meilleurs résultats.
    En l'absence d'une bonne réponse, la dose de PSL doit être diminuée en se combinant avec des modalités telles que PE / PP ou IgIV.
    Muscle Nerve 51: 692-696, 2015.
Amicalement,
Image

Répondre

Retourner vers « Informations »